Le drame du racisme ordinaire

Daisy Osakue, ferita azzurra di atletica: colpita da un uovo lanciato da un’auto. “Presa a bersaglio perché sono di colore”

Daisy Osakue est une jeune athlète de 22 ans, pleine de talents. Dans quelques jours elle partira pour les championnats d’Europe ou elle défendra son pays, l’Italie, dans la discipline du lancé du disque. Hier soir alors qu’elle rentrait chez elle à Moncalieri près de Turin, elle a été blessé à l’oeil. Un homme, passager d’une voiture, lui a lancé un œuf en pleine tete alors qu’elle venait de traverser la route, dimanche en fin de soirée. « Ils m’ont sans doute prise pour une prostituée africaine, comme il y en a beaucoup ici »a expliqué la jeune athlète éborgnée pour quelques jours, aux journalistes accourus à sa sortie de l’hopital, « mais ils cherchaient à viser une femme noire, et donc selon moi c’est un acte raciste. » La police mène l’enquete et ne confirme pas pour l’instant la thèse de violence raciale mais les doutes sont permis. A peu près au même moment, bien plus au Sud de l’Italie, à Aprilia, un Marocain perdait la vie, roué de coups par les habitants d’un quartier qui avaient pris en chasse son véhicule convaincus qu’ils avaient à faire à des cambrioleurs. Le véhicule a fait une embardée, en sortant du véhicule, l’homme a reçu de violents coups de poing et est décédé. L’enquête dira là aussi, la motivation est raciale, mais il s’agit clairement d’Italiens qui se croient désormais permis de rendre justice eux mêmes. Ces derniers mois, les incidents racistes se sont multipliés, tout a commencé par le meurtre de Soumaila Sako, ce jeune Malien était l’une des figures de proue contre l’exploitationdes migrants dans les champs d’orangers en Calabre. Il a été tué d’une balle dans la tête le 2 juin dernier alors qu’il ramassait de la ferraille. Cerasela, elle, n’a que 18 mois, elle risque la paralysie depuis que le 19 juillet dernier, un homme lui a tiré dessus depuis son balcon avec une carabine a air comprimé… Cerasela est une petite fille Rom, elle se trouvait dans les bras de sa mère lorsqu’elle a reçu les plombs dans la colonne vertébrale. Interpellé le tireur, un ancien employé du parlement à Rome, a déclaré qu’il voulait juste essayer son nouveau fusil, apparemment modifié pour en augmenter la portée. Un autre tireur qui a visé un jeune ouvrier africain a déclaré viser les pigeons dans le Nord de l’Italie. Autre évènement en date à Palerme, un Sénégalais, arrivé en Italie il y a deux ans, a été roué de coups et traité de « sale nègre », alors qu’il faisait son travail de serveur dans un bar de la ville. En quelques jours, ce sont au moins 7 évènement du même type qui ont été relevés par les forces de l’ordre. Alarme au racisme crie le parti démocrate, qui annonce une grande manifestation en septembre prochain pour dénoncer la racisme, propagande de gauche, instrumentalisation,  répond le ministre de l’intérieur Matteo Salvini qui n’a pas arrêté pour autant de publier des messages clairement xénophobes sur les réseaux sociaux estimant que le réel problème en Italie se sont les délits commis par les étrangers.A la rentrée,  le gouvernement veut mettre la main à la loi sur la légitime défense, en libéralisant en partie l’usage des armes, le président de la République a demandé que l’Italie ne se transforme pas en far-west. Les Italiens ne sont pas devenus « plus » racistes que les autres, mais le racisme ordinaire et la violence qui en découle semble tout simplement « autorisée ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s